Elle a cru…

Elle a cru... tristesse-solitude-default-img1-300x199

Elle a cru qu’en criant plus fort, il l’entendrait.

A s’époumoner dans les rues de son esprit

Pour qu’il revienne à elle, quel qu’en soit le prix.

Elle a cru qu’en courant plus vite, il l’attendrait.

 

S’essoufflant dans les labyrinthes de ses rêves,

Le voir encore une fois, et toucher sa peau,

Entendre encore sa voix, son cœur en tempo,

Pour le retrouver, il n’y aura pas de trêves.

 

Elle a cru qu’en pleurant souvent, il reviendrait

Pour recueillir ses pleurs comme il l’a toujours fait,

Puis échanger quelques mots le temps d’un adieu.

 

Du jour au lendemain il est parti loin d’elle.

Le voile de la nuit a recouvert ses yeux

Et torturée, dans ses rêves elle l’appelle

Publié dans : ||le 29 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Fleurdelacour |
Guilhemorand |
Abadamfjs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Freewomen
| Nataliemouret
| Laplumeduphenix